Les pros de l'habitat

Comment motoriser ses volets roulants et son portail ?

Comment motoriser ses volets

La vie est un perpétuel mouvement et ses différents aspects dans le quotidien d’une personne moyenne le sont tout autant. Il y a 100 ans, on avait encore droit à des portes et fenêtres toutes simples avec juste un loquet de bois. Aujourd’hui, nous avons la possibilité d’ouvrir les diverses ouvertures de notre maison à l’aide de boutons, d’un écran, d’une télécommande ou même via nos appareils mobiles.

Selon nos préférences, il existe désormais divers moyens pour motoriser ou automatiser les volets et les portails. Et pour cela, il n’est même plus nécessaire de remplacer ceux qui sont déjà en place ; il suffit d’ajouter le mécanisme adéquat.

Pourquoi motoriser ses volets roulants et son portail ?

Les volets motorisés ne signifient pas qu’il y aura de manipulation fastidieuse. Au contraire, cela vous rendra la vie beaucoup plus simple, car il vous suffira alors d’appuyer sur un bouton. Et, avec un moteur RTS, vous aurez un système encore plus pratique avec une télécommande.

  • Plus besoin de se déplacer partout dans toutes les pièces de la maison pour fermer un à un chaque volet.
  • Plus besoin de sortir sous la pluie et la neige pour fermer le portail.

En optant pour des volets et un portail motorisé, tous seront contrôlés du même point, et vous aurez une maison vraiment connectée.

Voir aussi : Réductions d’impôt pour vos travaux de rénovation

Motoriser des volets roulants ou un portail soi-même

Si vous êtes un bon bricoleur, vous pouvez vous charger de cette tâche. Pour motoriser un volet ou un portail par vos propres moyens, vous aurez besoin d’un élément de motorisation de votre choix, avec les divers accessoires nécessaires pour l’installer ; dont les fils, les vis, les attaches, la télécommande ou tout autre système de fonctionnement à distance adaptés, etc. Il faut savoir que vous pouvez trouver chez un commerçant spécialisé des kits complets de motorisation.

Ensuite, la prochaine étape consistera à réaliser l’installation. Pour cela, il vous suffira de suivre minutieusement le guide qui est normalement fourni avec votre kit de motorisation. Veillez juste à prendre les précautions suivantes :

  • avant d’acheter le kit de motorisation, veillez à vous renseigner si c’est compatible avec le volet ou le portail que vous voulez motoriser ;
  • avant de réaliser l’installation, procédez en premier lieu à un nettoyage de toute la zone concernée par cette installation ;
  • avant d’installer la motorisation, adaptez votre réseau d’alimentation afin qu’il n’y ait pas de problème électrique.

Voir aussi : Romarin en pot : Comment le cultiver, l’arroser…

Différents types de motorisation de volets et de portails

En plus de la motorisation RTS, il existe d’autres types de motorisation disponibles sur le marché. Chaque type a ses propres avantages et inconvénients, Voici quelques éléments pour vous aider à bien comprendre leurs caractéristiques avant de faire votre choix.

Les motorisations filaires

Les motorisations filaires sont reliées à un réseau électrique via des câbles. Elles sont souvent utilisées dans les maisons en construction ou en rénovation. L’avantage de ce type de motorisation est qu’il est généralement moins cher que les autres types de motorisation et qu’il est facile à installer. Cependant, il faut prévoir l’installation de câbles électriques, ce qui peut être difficile dans les maisons existantes.

Les motorisations solaires

Comme leur nom l’indique, elles utilisent l’énergie solaire pour alimenter le moteur. Elles ne nécessitent donc pas de réseau électrique et peuvent être installées facilement dans les maisons existantes. L’avantage principal de ce type de motorisation est qu’il est écologique et économique, car utilisant une source d’énergie renouvelable. Toutefois, les motorisations solaires sont habituellement plus chères que les motorisations filaires ou à batteries.

Les motorisations à batteries

Celles-ci sont alimentées par des batteries rechargeables. Elles sont habituellement utilisées dans les maisons existantes, puisqu’elles ne nécessitent pas de câblage électrique. Ce type de motorisation est simple à installer et peut être utilisé même en cas de coupure de courant. Cependant, il faut prévoir de remplacer régulièrement les batteries, ce qui peut être coûteux à long terme.